« DE LA MINIATURE AU GEANT DU REEL AU VIRTUEL »

Les 24, 25 et 26 avril 2020 dans toute la région Hauts-de-France

L’événement:

En 2020, les espaces fortifiés célèbrent les fortifications “de la miniature au géant, du réel au virtuel” .

Les 15 sites régionaux que sont: Avesnes-sur-Helpe, Bergues, Bouchain, Boulogne-sur-Mer, Calais, Cambrai, Condé-sur-l’Escaut, Gravelines, Le Fort de Condé, Le Quesnoy, Maubeuge, Montreuil-sur-Mer, Saint-Omer, Watten et le Musée du Fort de Seclin ainsi que les 4 sites invités que sont Aire-sur-la-Lys, Amiens, le Château Fort de Guise et le Château de Fressin; vous invitent du 24 au 26 avril 2020 pour vivre ce patrimoine remarquable.

Visites guidees, ateliers, spectacles, expositions, un programme varié pour plaire aux plus petits comme aux plus grands. Venez parcourir ces géants et comprendre leur stratégie militaire d’origine grâce aux Plans Relief du Palais des Beaux Arts de Lille et les maquettes et reconstitutions présentés sur les sites.

-Réservez maintenant vos entrées gratuites pour le musée des Plans Relief à Lille ici:

*samedi 25-04-2020 à 15h00:

https://www.eventbrite.fr/e/billets-visite-des-plans-relief-au-palais-des-beaux-arts-de-lille-91970796127

*dimanche 26-04-2020 à 15h00:

https://www.eventbrite.fr/e/billets-visite-des-plans-relief-au-palais-des-beaux-arts-de-lille-91971785085

Les espaces fortifiés:

Avesnes-sur-Helpe est une ville fortifiée de pierre bleue. Démantelée en 1873, les fortifications font pourtant toujours partie du paysage communal. En effet, c’est du côté du nouveau Palais de Justice que les anciennes fortifications sont encore le plus visibles, là où l’horizon se dessine… Pour découvrir l’ancien Palais de Justice datant du XIXème siècle, il faudra emprunter les “Grands Degrés”, le passage reliant ville haute et ville basse. Un parcours dans la ville fortifiée riche en surprises.

Bergues, située dans la plaine flamande à 9 km des plages de Dunkerque-Malo les Bains, est une ville toujours corsetée de remparts, qu’ils soient médiévaux ou de Vauban. Bergues est blottie au pied de son beffroi. Sur la colline qui domine la ville, les ruines d’une ancienne abbaye bénédictine semblent monter la garde. Bergues Saint-Winoc est une ville flamande au patrimoine, à la gastronomie, à la convivialité et à l’environnement fortifiant, une ville où l’on aime prendre le temps…

Bouchain, était considérée au XVe siècle comme la clef des Pays-Bas grâce à ses barrages qui permettaient d’inonder totalement les vallées de ces rivières en moins d’une semaine. Renforcée jusqu’au XIXe siècle, cette place forte joua encore son rôle en 1940 en bloquant pendant six jours l’avancée de l’armée allemande. Le plus beau vestige reste la Tour d’Ostrevant. Puissante masse carrée, construite au XIIe siècle abritant aujourd’hui un musée. Aussi, Bouchain fera partie de la seconde ligne du Pré Carré de Vauban…

Boulogne-sur-mer possède l’un des ensembles fortifiés les mieux conservés de France.Site primordial de la conquête de l’Angleterre, sous Napoléon notamment, la ville d’Art et d’Histoire, garde figée dans le tracé de sa ville fortifiée l’empreinte du camp romain établi au Ier siècle. 1500 mètres de remparts embrassent la ville haute et surplombent le port, en ville basse. Au coeur de la fortification, d’autres témoignages historiques vous attendent: le Château Comtal aujourd’hui Musée, le Beffroi, la Basilique Notre Dame et sa crypte…

Calais est une ville forte qui témoigne par ses trois sites fortifiés, de sa place importante en front de mer. Le Fort Nieulay est aujourd’hui un havre de paix où l’on aime se promener, profiter de la biodiversité préservée et de la quiétude naturelle. A la citadelle, construite sur les ruines de l’ancien château médiéval, on y fait désormais du sport et des activités ludiques. Le Fort Risban, fort à la mer, accueille aujourd’hui un chantier de fouilles archéologiques et bientôt le Grand Dragon de Calais….

Cambrai est une ville fortifiée et déclassée en 1891 qui pourtant, témoigne toujours aujourd’hui d’un passé défensif important. De la Porte Notre Dame construite en 1623 en passant par la porte de Paris datée de 1391, visitez la ville et les souterrains de la citadelle construite sous Charles Quint au XVIème siècle. Cambrai labélisée Ville d’Art et d’Histoire ne vous laissera pas indifférente. Pour en percer tous ses secrets, rendez-vous au Labo situé dans l’ancien collège des Jésuites, là où se trouve le Plan Relief de la ville forte…

Le programme de Cambrai:

Condé-sur-l’Escaut est situé au confluent des rivières de l’Escaut et de la Hayne. La ville devient une place forte dès la période romaine. Si jadis sa situation hydrographique attirait les hommes, aujourd’hui c’est son Histoire et son patrimoine remarquable qui sauront vous charmer. Fortifications médiévales et bastionnées, monuments classés comme l’Arsenal ou l’hôtel de Bailleul, vestiges miniers… Condé-sur-l’Escaut recèle de trésors notamment au coeur des remparts, où l’on découvre une biodiversité préservée.

Gravelines est une cité tournée vers la mer, où se mêle l’histoire des pêcheurs et des soldats. Elle est considérée comme l’une des « portes d’entrée de la Flandre ».Sous l’influence de grands personnages tel que Charles Quint et Vauban, les fortifications seront améliorées et étendues pour faire de Gravelines une véritable place forte. Au XXe siècle, la cité perd peu à peu sa vocation militaire mais conserve néanmoins son rempart principal en forme d’étoile, ses fortifications extérieures et ses douves. 

Le Fort de Seclin est une merveille d’architecture à la toiture verte. Laissez-vous guider par vos hôtes dans les méandres de ce fort de type Séré de Rivières. Passez de l’histoire de la grande guerre à un instant de contemplation naturaliste. Entre le musée et les murailles, la visite du plus bel ouvrage du XIXème siècle se vit intensément. Les secrets de l’architecture et de la flore poliorcétiques vous seront contés par votre guide passionné. Le Musée quant à lui, conserve une collection inédite; à visiter sans modération !

Le Fort de Condé Situé à proximité du Chemin des Dames, le fort de Condé est de type Séré de Rivières (19ème siècle), comme son cousin le Fort de Seclin. Après la Première Guerre Mondiale, son architecture de pierres blanches est restaurée avec passion. Joyau du patrimoine Soissonnais au cœur de la nature, le fort surprend d’emblée l’amateur d’histoire, le promeneur en quête d’un havre de paix. Jeux de pistes, escape game, arboretum, spectacles, expositions etc… ravissent petits et grands.

Le Quesnoy est située dans le Parc naturel régional de l’Avesnois. Les premiers bastions y sont bâtis au milieu du XVIe siècle par Charles Quint. Sous Louis XIV, Vauban a été le moteur de la principale modernisation. Entre 1668 et 1673, il a fait d’une place hétérogène un octogone régulier, entouré de fossés inondables par un savant jeu de vannes et de batardeaux, dans lesquels il a implanté une douzaine de dehors, demi-lunes et contre-gardes. Aujourd’hui, il fait bon se promener autour de ll’Etang du Pont Rouge.

Maubeuge Prise et saccagée 16 fois du IXe au XXe siècle, Maubeuge vit un dernier destin tragique en 1940, année où la ville est brûlée à 90%. L’espace fortifié de Maubeuge est le poumon vert de la ville. Conçues par Vauban et édifiées en un temps record, les fortifications ont bravé le temps, et ont plus que jamais tout pour plaire. En effet, un parc zoologique, occupe un bastion, l’office de tourisme est installé dans la Porte de Mons et le musée du Corps de Garde au coeur des fortifications.

Montreuil-sur-Mer est fortifiée dès le IXe siècle, c’est le seul port des Capétiens jusqu’en 1204. Philippe Auguste édifie au début du XIIIe siècle un puissant château royal et renforce l’enceinte urbaine protégeant ainsi la ville. En 1537 François Ier ordonne la construction d’une enceinte urbaine, complétée trente ans plus tard par une citadelle. Les fortifications de la ville ont fait l’objet de remaniements successifs par de nombreux ingénieurs militaires tels que Jean Errard de Bar-le-Duc, Antoine de Ville et Vauban.

Saint-Omer est au début du XIVe siècle, l’une des plus grandes et des plus riches villes d’Europe. La motte castrale du Xe siècle, ou encore des vestiges de la grande enceinte de 1200, sont encore visibles. Aux XVIe et XVIIe siècles, notamment sous la direction de Vauban, les campagnes de fortification se succèdent en suivant les évolutions de l’armement. Découvrez aussi les fortifications du Pays d’art et d’histoire de Saint-Omer comme le site de Aire-sur-la-Lys et la maison de l’archéologie à Thérouanne.

Watten est le dernier maillon de la chaîne des monts de Flandre. Connue dès l’antiquité, elle doit son développement aux moines qui y établirent une abbaye au XIe siècle. Watten occupait une position stratégique, maintes fois convoitée. Fortifiée au XVIIe siècle, la cité fut démantelée après la révolution française et son abbaye vendue comme bien national. Quant aux bastions de terre, on les distingue encore nettement, notamment le bastion sur lequel se dresse un moulin à vent construit en 1731, dominant la vallée de l’Aa.

Présentation des 4 sites invités:

Aire-sur-la-Lys est d’origine médiévale. En 1540, les Espagnols renforcent les fortifications médiévales par quatre bastions. Vauban remanie complètement la défense en 1678 et l’intègre à la seconde ligne du Pré Carré. La place est déclassée en 1882 mais de beaux ouvrages subsistent encore. Le plan-relief de la ville, construit en 1743 est conservé au Musée des Beaux Arts de Lille. Il restitue l’état de la place après les travaux des années 1740. Une reproduction du centre ville est visible dans la chapelle Beaudelle; ainsi qu’une plus grande copie à l’Hôtel de Ville.

Amiens possède une Citadelle construite par Jean Errard-de-bar-le-Duc. Elle est militaire jusqu’en 1993. Aujourd’hui c’est un lieu de passage ouvert aux publics. En septembre 2018, l’Université d’Amiens y ouvre ses portes, grâce au projet de rénovation de Renzo Piano. Cette réhabilitation du patrimoine permet de redonner vie à la fortification de Jean Errard. Au sud, la motte Castrale de Boves se visite également, notamment lors des Journées des Espaces Fortifiés. 

Le Château Fort de Guise est un point culminant de l’Aisne veillant sur le Familistère Godin. Le château féodale évolue au fil des siècles se renforçant pour faire face à la nouvelle artillerie et s’agrandissant pour accueillir les nouveaux soldats. Autour, les bastions protègent le donjon. A l’intérieur des courtines, le visiteur est plongé à l’époque de Charles Quint, Jean Errard, Vauban… Aujourd’hui, le château fort de Guise est conservé grâce à l’association du Club du Vieux Manoir qui organise des chantiers de rénovation. 

Le Château de Fressin est édifié au XVe  siècle par Jean V de Créquy, conseiller du duc de Bourgogne Philippe le Bon, afin d’en faire une résidence seigneuriale . Le château féodal de Fressin est une véritable forteresse d’architecture philippienne, avec bastions défensifs adaptés à l’artillerie. La résidence du XVe siècle est tout à fait unique en son genre pour la  fin du Moyen Age. Démantelé au XVIIe siècle sous Louis XIV, le château impressionne encore par sa puissance et sa majesté.

%d blogueurs aiment cette page :