Quand Notre Dame de Calais…

Quand Notre Dame de Calais…

…rencontre Vauban à travers une exposition réalisée par l’Association pour la Mise en Valeur du patrimoine et de l’architecture du Calaisis (AMVPAC)

Calais, une ville forte.

Calais est une ville dont les premières fortifications datent du X ème siècle par le comte de Flandre, et ont été renforcées au XIII ème siècle par le comte de Boulogne Philippe Hurepel, fils de Philippe Auguste.
En 1347, Calais tombe aux mains des anglais. Ces derniers, aidés des maçons flamands, aménagerons la ville qui se développe alors de façon conséquente.
En 1558, Calais redevient française grâce au duc François de Guise dit « le balafré » mais repasse très vite sous domination espagnole. Ce n’est qu’en 1598 que Calais devient définitivement française.

Notre Dame, un témoignage historique.

L’église Notre Dame de Calais est classée au Monuments Historiques depuis 1913. Au XVII ème siècle ses réaménagements permettent d’accueillir 6000 fidèles. Durant des siècles, le bâtiment a subi les aléas du temps, destructions, abandons, pillages… En 1945, la nef et le transept sont restaurés et le clocher reconstruit. En 1970 le monument est mis hors d’eau avec une nouvelle couverture.

L’Association pour la Mise en Valeur du patrimoine Architectural du Calaisis (AMVPAC) continu le travail de sauvegarde et de valorisation de Notre Dame aux côtés de la commission des Monuments Historiques. Entre 2002 et 2014, des études et travaux sont entrepris afin de remettre l’église en état. Ensuite, un jardin Tudor est réalisé autour du bâtiment. A cette occasion, une rose « Notre Dame de Calais » est créée. En effet, l’AMVPAC utilise la rose comme symbole culturel pour marquer les événements historiques liés à Calais. Ainsi, vous pouvez découvrir « La Belle de Calais » ou encore récemment « Le Camps du Drap d’Or », une magnifique rose jaune créée pour célébrer le 500ème anniversaire de la rencontre entre François 1er et Henri VIII (1520). On notera que cette rencontre n’a finalement pas profité aux français car Henri VIII agacé par François 1er, préférera organiser une alliance avec les espagnols…
L’AMVPAC est à l’origine également de la restauration de « la prise de Calais par le Duc de Guise en janvier 1558 » tableau réalisé en 1852 par Villeneuve d’après Picot. Ainsi que de la restauration des vitraux et bientôt de la Chaire à prêcher. Des projets culturels sont aussi en cours comme la réhabilitation de la citerne Vauban voisine de l’église.

Au début de l’été 2019, une exposition sur la vie de Vauban et ses oeuvres comme Calais, Le Quesnoy, Bergues… a été présentée au sein de l’église Notre Dame faisant ainsi le lien entre l’Histoire de la ville et les fortifications. Cette exposition sera également visible sur d’autres sites du réseau des espaces fortifiés des Hauts-de-France. Pour suivre cette actualité, rejoignez-nous sur notre page Facebook.

%d blogueurs aiment cette page :